FRATRES ORDINIS PRAEDICATORUM

Curia Generalitia Rome, 26 de mars 2019 Prot. 50/19/211 Varia Europe

Chers frères et soeurs de la Famille Dominicaine en Europe,

Lors de mes récentes rencontres avec vous, il est arrivé que vous exprimiez votre souci pour l’évolution actuelle de la société en Europe. Dans les lieux où le Christ vous envoie prêcher, dans les récits qui vous sont confiés par ceux et celles que vous rencontrez, par les nouvelles que vous recueillez dans les médias, vous êtes témoins de situations qui vous apparaissent contraires au message de l’Évangile et à la doctrine sociale de l’Église. Ce contexte vous préoccupe et vous interroge. Le colloque sur la prédication de l’Ordre qui a eu lieu à Cologne en octobre dernier s’intitulait d’ailleurs Sainte Prédication : notre défi dans une Europe fragile. Nos chers frères en Ukraine vivent aujourd’hui dans un conflit grave. Tout cela vous amène à vous inquiéter pour la paix et la justice sur le continent européen.

Notre tradition dominicaine est riche de personnalités qui de manières variées ont porté dans leur apostolat le message évangélique de paix et de justice. Qu’il suffise de mentionner ici les noms de Bartolomé de las Casas, Jean-Joseph Lataste, Giorgio La Pira, Vincent McNabb, Louis-Joseph Lebret, Laure Sabès, Patrik Kužela, Aurelius Arkenau, Mikuláš Lexmann, Dominique Pire, Michał Czartoryski, Hijacint Bošković, Anna Abrikosovaet bien d’autres. Pendant sa courte vie, Catherine de Sienne aussi s’est efforcée d’apporter un message de paix, à l’intérieur de l’Église, comme dans la société. Ce n’est donc pas une surprise qu’elle ait été choisie comme l’une des co-patronnes de l’Europe, continent dont l’histoire est marquée par tant de déchirures et conflits entre peuples.

En écho à ces préoccupations et à l’engagement de l’Ordre pour la justice et la paix, et en ce moment de l’histoire où l’Europe paraît une fois de plus se diviser, des frères et soeurs dominicains ont pris deux initiatives que je veux ici appuyer. D’une part, des promoteurs européens de Justice et Paix ont publié un texte-réflexion pour nous sensibiliser aux défis de société en Europe. D’autre part, un groupe de frères et soeurs a préparé une prière pour l’Europe, en confiant les habitants de notre continent à Dieu par l’intercession de sainte Catherine de Sienne. Vous trouverez ces deux documents en annexe de ce message et sur le site www.op.org. Je vous invite à les diffuser, éventuellement en les traduisant dans votre langue locale, et à les utiliser le plus largement possible, parmi les communautés de la famille dominicaine, parmi tous ceux et celles qui fréquentent nos églises, aumôneries, écoles, et parmi tous ceux et celles que vous croisez dans vos activités. Je vous invite aussi à les publier sur vos sites web respectifs. J’appelle plus spécialement à prier cette Prière pour l’Europe lors ou autour de la fête de sainte Catherine de Sienne, le 29 avril prochain.

Permettez-moi de reprendre ici le cri du coeur que notre frère Ludwik Wisniewski a exprimé lors son hommage à Pawel Adamowicz, maire de Gdansk, assassiné le 14 janvier dernier :« Il faut arrêter avec les discours haineux, le mépris, les accusations infondées. Nous ne serons plus indifférents au poison de la haine qui pullule dans les rues, les médias, sur internet, dans les écoles, au Parlement, mais aussi à l’église. Ceux qui parlent le langage de la haine et font carrière sur le mensonge ne peuvent pas exercer de hautes responsabilités. »

Ces paroles appellent chacun d’entre nous à la conversion et à la responsabilité afin qu’individuellement et en famille dominicaine, nous soyons des dignes messagers du Prince de la Paix.

En union de prière, je vous souhaite un beau chemin vers Pâques,

Votre frère en Saint Dominique

Bruno Cadoré OP

Maître de l’Ordre des Prêcheurs

N'hésitez pas à laisser un commentaire