Responsable Provincial
Province de France
E-mail: gilles.berrut@icloud.com
Brief info

Innover des modalités de liens spirituels et communautaires pour rejoindre nos sœurs et frères dans la recherche de la Vérité, en particulier ceux qui sont éloignés par les conditions de vie et la culture

Mot du nouveau responsable provincial des laïcs – Province de France
En premier, je désirerais exprimer, en votre nom à tous, notre profonde gratitude pour le travail considérable déployé par Catherine Masson pendant toutes ces années. Nous héritons d’une situation structurée, avec une organisation où chacun connaît sa place, un conseil provincial mobilisé et clairement investi. Le texte du directoire que vous avez eu l’occasion de travailler est le témoin de cet immense travail. Même si ce travail est collectif, l’énergie, la clarté de la perspective, et le sens de la mobilisation de chacun, dont a fait montre Catherine Masson, ont été des éléments essentiels à la réussite de ce chantier.

Je voudrais remercier le prieur provincial de la province de France, le frère Michel Lachenaud, et l’assistant religieux provincial, le frère Jean-Etienne Long qui ont été très attentifs à ce chapitre avec un esprit de service et de soutien – belle illustration de la réalité effective de la famille dominicaine.

Nous avons pu constater, ensemble, une nouvelle fois, que les fraternités laïques dominicaines et les conditions de présence locale sont différentes en fonction des lieux, de même nos engagements ont des visages variés, des champs d’investissement divers de l’implication dans des actions de solidarité sociale, d’investissement dans des études au spectre précis, de vie fraternelle et de partage de la parole, d’aides des frères et des sœurs dominicains de proximité, par exemples. Cette variété de nos fraternités est riche de nos positionnements, de nos histoires de vie, riches mêmes de nos limites personnelles et collectives qui nous ouvrent à la fraternité.

La prière communautaire des offices, la bienveillance et la vérité des échanges ont marqué ces jours de chapitre et nous donnent la force de témoigner dans le tissu de nos jours. Ce chapitre a été l’occasion de travaux approfondis sur la réforme de notre directoire, texte qui inscrit notre désir de partager une appartenance commune à l’Ordre des dominicains, au milieu de nos différences. L’équipe du conseil provincial aura pour mission de porter ce que vous avez discuté, de le traduire dans notre fonctionnement collectif. Nous aurons également à cœur de rendre le conseil provincial proche des différents groupes et fraternités, en nous appuyant sur les responsabilités régionales qui composent le conseil provincial.

Il conviendra d’inciter également, dans le prolongement de la lettre du maître de l’Ordre dominicain aux sœurs et frères laïcs du 25 janvier 2018, d’innover des modalités de liens spirituels et communautaires pour rejoindre nos sœurs et frères dans la recherche de la Vérité, en particulier ceux qui sont éloignés par les conditions de vie et la culture. Ainsi il nous est rappelé que c’est lorsque notre détermination pour l’Evangile est « simple et exigeante » que l’on peut adapter les structures aux nouveaux besoins.

Cet élan se fera sans affaiblir la force de l’engagement, la recherche de la cohérence de notre vie, la fidélité aux offices et l’exigence de l’étude, en particulier de la Parole de Dieu.