Du premier au second confinement : de nombreux engagements !

En mars 2020, la pandémie et le confinement nous ont obligés à nous innover pour continuer à garder le lien au sein de la fraternité ou groupe fraternel, entre les fraternités, entre les membres ; et surtout continuer nos différentes manifestations.
La mise en place des réunions Zoom ont été et sont une aide précieuse.
Au niveau régional, a été mis en place un rendez-vous hebdomadaire pour prier l’Angelus aux intentions des membres de fraternités/groupes fraternels et de leurs relations en souffrance , ainsi qu’une sorte de journal où ceux qui le voulaient disaient comment ils vivaient le confinement.
Quelques membres ont été touchés par la Covid, ainsi que des membres de leurs familles.
La période du Carême 2020 et la Semaine Sainte n’ont pu être suivis qu’en distanciel.
Les réunions de Carême dans la ville ont été annulées.

Puis est venu le déconfinement (Eté 2020). Nous avons pu maintenir le week-end de rentrée les 12 et 13 septembre 2020 avec quelques aménagements (masques, lotion hydroalcoolique), et, surtout le civisme des laïcs « cas contacts » ou malades.

Après le deuxième confinement (4e trimestre 2020), nous avons pu assister le 23 janvier 21 aux engagements temporaires et définitifs de 17 membres de nos fraternités/groupes fraternels. La célébration au Couvent de Lille était précédée d’une présentation par Catherine Masson, devant un large public, de Pauline Jaricot , à l’origine de l’Œuvre de la Propagation de la Foi et du Rosaire Vivant.

Témoignage de Céline sur ces engagements.

« Que demandez-vous ? – La miséricorde de Dieu et la vôtre ! » C’est par ces simples paroles que les laïcs dominicains commencent leur prise d’engagement. S’engager à vie et pour l’éternité relève de l’exceptionnel. Nous avons peu l’occasion dans une vie de prononcer un vœu aussi définitif. Empreint de gravité, il inspire responsabilité mais aussi une grande émotion. Pour moi, entrer dans la famille dominicaine fut une joie très profonde. Ayant découvert les Dominicains par hasard il y a des années, je me suis très vite attachée à leur esprit de prière, leur désir de chercher sans cesse la vérité, leur joie d’annoncer la Parole de Dieu. En lisant un livre écrit par un ancien Maître de l’Ordre, je tombais sur le mot « Veritas », devise de l’Ordre. Ce fut une révélation, j’avais trouvé ma famille spirituelle ! Je n’imaginais pas que trouver sa famille spirituelle pouvait susciter une telle joie… Pour mettre mes pas dans ceux de St Dominique, très vite j’ai voulu prendre un engagement en tant que laïque. Ce qui fût le cas en avril 2019 avec mon engagement provisoire.

Pour nous engager à la suite de St Dominique, pouvait-on imaginer paroles plus belles que celles de la miséricorde, plus fortes, mais aussi plus démunies révélant notre extrême fragilité et notre besoin absolu du secours de Dieu? La joie dominicaine, caractéristique de l’Ordre, est un trait de personnalité important des membres de cette famille. Le 23 janvier dernier, c’est donc en confiance en la miséricorde de Dieu et celle de nos Frères, et dans la joie qu’à 19 nous avons pris nos engagements.

Le troisième confinement ou la grande innovation d’une journée de retraite de carême en ligne !

Avec le 3e confinement, la retraite annuelle de carême des fraternités, prévue en février 2021 sur l’encyclique Fratelli Tutti, a été annulée dans son format habituel de deux jours. Mais à crise sanitaire inédite, retraite de carême inédite ! Grâce aux frères du couvent de Lille et à la forte volonté de se retrouver entre fraternités pour un temps spirituel durant le carême, nous avons imaginé une journée de retraite en distanciel le samedi 13 mars.

Après la lecture de la prière d’Espérance de Sœur Emmanuelle, trois conférences, retransmises via Zoom, ont rythmé la journée :

  • Frère Franck Guyen : le Mystère de l’Annonciation, avec le Oui de Marie, c’est l’irruption du Divin dans nos vies.
  • Frère Rémy Valléjo : l’accomplissement du Oui de Marie dans le consentement du Christ au travers de la Passion selon le peintre primitif flamand Hans Memling.
  • Frère Benoît Ente : projection du film d’Aki Kaurismäki, L’homme sans passé.

« Revenu du pire, le héros du film part à la rencontre d’un monde inconnu, puisqu’il a oublié jusqu’à son nom. La fraîcheur des regards, la présomption de bonté chez chacun seront sa chance ». Un nouveau départ qui ouvre à tous les possibles….

De nombreux échanges ont émaillé les différents temps de cette journée, qui s’est achevée avec une prière de Madeleine Delbrêl.

Au final, cette journée a réuni plus d’une trentaine de participants derrière leurs écrans et les six membres du bureau présents au Convent au côté des frères intervenants. Cette journée nous a permis de tester la faisabilité des retransmissions en ligne des conférences.

Avec Jean-Marie (C.), notre responsable régional, nous avons testé l’alternance des angles de vue à partir de deux caméras ainsi que la transmission du son et de l’image simultanément aux personnes présentes et aux internautes. L’essai a été concluant : nous savons maintenant que nous pouvons retransmettre les interventions des orateurs en direct et en replay.

Bien sûr, il faut privilégier la rencontre physique, mais les membres des Fraternités laïques dominicaines du Nord empêchés peuvent maintenant participer à un événement régional à distance, en sachant que cela demande un effort supplémentaire aux organisateurs.

Conclusion

Bilan

*Durant toute cette période, les réunions du Conseil Régional FLD se sont déroulées soit en présentiel, soit en distanciel.
Le Bureau se réunit très régulièrement au moins 2 à 3 fois par mois en fonction des besoins ; nous continuerons à privilégier les réunions par Zoom, plus souple et plus réactif. Par contre les réunions du Conseil Régional se feront en présentiel car il est lieu de débats, de réflexions qui nécessitent quelquefois des développements.

L’avenir

  • Travaux dans les fraternités/groupes fraternels sur le Directoire 2018 et la Règle 2019 (en vue du Chapitre 2022)
  • Préparation du week-end de rentrée 2021 dont le thème de la 1e journée sera la Prédication chez les laïcs.
  • Mise en place pour le 4e trimestre d’un week-end régional de formation pour ceux qui vont s’engager définitivement
  • Différentes manifestations inter-fraternités sont à l’étude : Projection d’un film suivi d’un débat, expositions, soirée-débat……

N'hésitez pas à laisser un commentaire